Erreurs à éviter : observation des fenêtres d’une maison des années 70

Nous sommes actuellement en vacances chez la grand-mère de Sarah et nous n’avons pas pu nous empêcher d’observer la maison et comment elle était faite. Nous vous transmettons les réflexions que nous nous sommes faites autour des fenêtres, pour apprendre et vous partager quelles sont les erreurs à éviter pour une construction à l’heure actuelle 😉.

Dans la maison

Présentation

C’est une maison bretonne du bord de mer, construite en 1970. Le climat est toujours doux et souvent un peu humide.

On constate que les fenêtres sont en simple vitrage avec 10 petits carreaux de verre par battants. Le mur a une bonne épaisseur et donc une bonne inertie (c’est de la pierre). Elle est à priori isolée, même si elle l’est sûrement moins que les normes actuelles. Jusque là logique, vu l’année de construction.

Les “erreurs” que nous avons observées

Nous avons observé principalement l’aménagement intérieur autour des fenêtres. En voici une en photo :

D’abord, le radiateur est collé sous la fenêtre. Il y a donc une source de chaleur sous une paroi en verre non isolante (et donc conductrice : de la chaleur du chauffage vers l’extérieur et du froid de l’extérieur vers l’intérieur).

Ensuite, les rideaux, ces petits voiles vaporeux et translucides, sont une ruine pour laisser passer le soleil (encore plus en hiver). Alors, on pourrait se justifier que “ça se fait” ou que c’est pour se cacher du regard malveillant des voisins. Mais franchement, combien de temps passe-t-on tout nu à danser la java derrière la vitre juste au moment où le voisin passe et regarde ??! Nous voyons, avec ces voilages, que la tradition (rideaux), les coutumes (mode, ameublement) et les craintes (d’être observé) sont des freins au bon sens. En particulier du bioclimatisme, qui utilise le soleil pour chauffer une grande partie de la maison. (Pour en savoir plus, revoir l’article : une maison bioclimatique, késako ?)

Puis, viennent les rideaux opaques et épais qui remplacent les volets pour la nuit. Le problème vient principalement du fait qu’ils recouvrent le chauffage. Ils isolent l’intérieur de la pièce de sa source de chaleur et confinent la chaleur contre le verre, une surface conductrice. Même si les fenêtres étaient en double-vitrage, ça reste stupide de chauffer l’espace derrière le rideau, alors qu’on cherche à chauffer la pièce !

En plus, si jamais on veut aérer (pour respirer l’air de l’extérieur), toute la chaleur du chauffage peut directement sortir par les fenêtres !!

Un peu con, non ?

Point positif

Une chose positive ici : les grands arbres à l’extérieur ont été conservés et allégés de leur bois mort et de toutes les branches en surnombre, ce qui fait que le soleil les traverse bien. Pour cela, appelez un bon élagueur 😉

Conclusion

C’était le top du top à l’époque de sa construction. Aujourd’hui la technologie, les nécessités (écologie, économies d’énergie…) et les connaissances évoluent.

Donc, soyez conscients de ce qui se faisait à l’époque, soyez conscient de ce qui se fait maintenant et passez à l’action. Osez casser les traditions, les coutumes, les savoirs-faire d’antan, si vous êtes convaincu qu’il existe mieux.

Tableau récapitulatif des erreurs à éviter avec les solutions possibles :

ExistantSolution
Fenêtres ouvrantes : 2 par chambre. Trop ?Si c’est suffisant, limiter les ouvrants à 1 = 1 fenêtre fixe et 1 ouvrante
(l’isolation est meilleure sur les fixes)
Simple vitrage à petits carreaux et baguettes occultantes*Double vitrage sans baguettes (grande vitre) pour avoir la pleine lumière
Rideaux occultants épais à l’intérieurVolets en bois massifs à l’extérieur**
Chauffage sous la fenêtreChauffage placé sur un mur intérieur (plus vers le centre de la maison), idéalement avec de l’inertie, comme ça le mur transmettra et conservera la chaleur du chauffage
VoilageEst-ce que vous êtes dans un cas où vous en avez absolument besoin ?!
Merde aux traditions, à vos peurs, vos voisins ne sont pas des collabos. Laissez entrer la lumière !

*Certaines fenêtres ont été changées : en double vitrage et des baguettes plastiques ont été posées à l’intérieur et à l’extérieur pour garder l’ancien style petits carreaux. Bon là, c’était légalement obligatoire, mais si vous pouvez, dites “merde” aux traditions au nom du bioclimatisme et de la planète !!

**N’oubliez pas quand même : vous avez le droit de faire des erreurs ou de ne pas optimiser au mieux. Nous par exemple, nous n’avons pas de volets en bois, nous utilisons des rideaux intérieurs occultants ! (Eh oui 😉 !) Donc vous voyez, c’est un raisonnement à avoir, mais après, on reste libre de faire ce qu’on veut dans sa maison. Même si ce n’est pas l’optimum de ce qui pourrait être fait ! 😉 – C’est quand même un truc qu’on devrait améliorer dans notre maison, mais pour l’instant, c’est bien comme ça !

A vous 😉

Vous voyez que vous pouvez commencer à observer dès maintenant, dans chaque maison dans laquelle vous passez, les points positifs à garder et les erreurs à éviter. Ici, nous l’avons fait sur les fenêtres, mais vous pouvez le faire sur tout le reste. Ainsi, au fur et à mesure, se dessinera une vision claire de ce que vous voulez faire pour votre propre maison ! 😃

Et si vous commenciez tout de suite ?! Regardez, là maintenant, les fenêtres de la maison dans laquelle vous êtes et développez votre esprit critique. Qu’est-ce que vous observez qui est super ? Qu’est-ce qui est à améliorer ? Partagez-le nous dans les commentaires 😉

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •