Le tableau de rêves… avec ses enfants !

Connaissez-vous le principe du tableau de rêves ou tableau de vision ?

Il s’agit, en résumé, de coller sur un tableau ou une grande page blanche des images, des citations qui indiquent ce dont nous rêvons, ce que nous avons envie de devenir, d’avoir, de faire… Cela permet ainsi de faire de la place dans notre vie pour nos rêves et d’augmenter nos chances de les obtenir un jour.

On passe du temps à se plaindre de ne pas avoir des choses alors qu’on ne passe pas de temps à définir ce que l’on veut, ce qui est important pour nous.

David Laroche

Donc prendre le temps d’accorder une place à nos rêves, même s’ils semblent irréalisables à l’heure d’aujourd’hui, et de les regarder régulièrement est vraiment un premier pas important pour avancer.

(Ceci est un article que j’ai écrit pour un autre blog il y a 6 mois, mais je trouve qu’il va très bien sur celui-ci aujourd’hui, donc je le transfert ici.)

Le cahier de rêve

Moi personnellement ça fait un moment que j’en entends parler mais je ne l’avais jamais fait ! Et puis récemment, parce que j’ai commencé à m’intéresser à l’argent, j’ai découvert la version “cahier de rêve”. C’est la même chose sauf qu’on le fait sur un cahier plutôt que sur un tableau. Sur chaque page je nomme un de mes rêve et puis je l’illustre.

Quelques exemples de mes rêves :

Eh oui ça peut partir dans tous les sens. Votre seule limite est ce que vous pouvez imaginer ! 

Petite astuce si ça vous tente d’essayer : choisissez un album photo pour faire ce cahier de rêve, vous savez ces album photos qu’on peut personnaliser en collant soi-même ses photos dessus. Parce que en collant des images le cahier va forcément prendre du volume et les albums photos ils sont prévus pour ça !

Avec les enfants 

1 semaine environ après avoir commencé le mien, j’étais super emballée, je trouvais ça génial. (Ça donne de l’énergie de se connecter à ses rêves 😉)

Et en même temps c’était encore une activité que je faisais pour moi, et j’étais frustrée de ne pas passer plus de temps avec mes enfants. Et là je me suis dit : mais pourquoi je ne proposerais pas à mes enfants de faire eux aussi leurs cahier de rêve ??!!!

Alors je suis allée leur acheter chacun un petit cahier et je leur ai proposé. (Pour info ils avaient 2,5 et 4,5 ans).

Je pense qu’au début ils n’ont pas vraiment compris l’idée, c’est moi qui leur ai proposé de noter des choses qu’ils aimaient. N’empêche qu’ils ont vite adhéré (surtout mon fils, le plus grand).

J’ai trouvé l’idée géniale en plus parce que, faisant de l’IEF, je cherche toujours des activités qui pourraient leur faire travailler des choses vues normalement à l’école. Ici par exemple l’écriture, la lecture aussi, le découpage, le collage, chercher des images sur internet… et sûrement d’autres mais je vous donne déjà les plus évidentes.

Donc c’est parti, on se lance dans les cahiers de rêve !

Concrètement 

Au début ma fille (2,5 ans) n’a vraiment rien compris et a découpé les images que je lui avais imprimées en confettis. Pas grave, elle s’entraîne ! Quelques jours plus tard elle m’a elle-même demandé un chien. Et elle a découpé toute seule une image en suivant bien les traits. Perso, j’étais super impressionnée, surtout qu’elle était fâchée que j’ai fait les autres à sa place ! La prochaine fois je la laisserais tout faire 😃

Et mon fils adore aussi, avec lui on est rendu à plus de 10 pages ! En ce moment il s’entraîne à découper d’autres formes que des carrés, c’est cool. Et puis, depuis 4 pages, c’est lui qui me donne lui-même ses idées de ce qu’il veut noter. Ça me fait super plaisir, même si là il faut lâcher le fait que ça veuille dire quelque chose… Comme par exemple quand il me dit qu’il veut une page “Caca prout de rêve” !! Si ça lui fait plaisir 😄

Images de l’après-midi  :

Le tableau de rêves

6 mois plus tard, j’ai refait cet exercice mais cette fois sous forme de tableaux. J’ai pris des feuilles blanches A3 sur lesquelles j’ai collé des images toujours, qui illustrent ce que j’aimerais obtenir (mes objectifs). Et après j’ai plastifié les pages. J’en ai fait 6 en tout pour moi, que j’ai affichées près de mon lit pour les regarder tous les matins.

Mon tableau de rêve final

Re-avec les enfants 😉

Et bien sûr, les enfants l’ont refait avec moi ! Une page A3 chacun avec ce qu’ils me demandaient comme images. C’était vraiment chouette de les voir choisir leurs images, puis les découper (ils l’ont fait tous les 2 tout seul cette fois – ma fille de 3 ans est devenue une pro du ciseau !). Et ensuite ils les ont positionnées et collées. C’était marrant d’ailleurs de voir qu’ils n’avaient pas du tout la même façon de faire.

Ensuite pareil j’ai plastifié leurs tableaux et je leur ai laissé coller des gomettes dessus pour le décorer. (Je les avais achetées exprès.) Là il faut vraiment lâcher pour les laisser faire comme ils veulent, parce que ma fille a recouvert quasiment toutes ses images avec. Moi ça m’a fait mal au cœur, mais elle était contente donc tout va bien !

Et on est allés les accrocher au mur de leur chambre. Là où ils voulaient. C’était chouette. Ma fille me remontre régulièrement quelques images d’ailleurs 😉

Et on a repassé une autre journée sympa avec nos rêves !

L’importance des rêves

Je pense que, outre l’aspect apprentissages, c’est aussi super important de commencer jeune (et même très jeune ici !) à se connecter à ses rêves et à leur laisser une place. Je ne sais pas vous mais moi je fais du développement personnel entre autre pour trouver ce qui me plait dans la vie ! Parce que j’ai oublié mes rêves d’enfant – ou que je ne crois pas que je peux les réaliser.

S’ils peuvent rester connectés à leurs rêves, et qu’en plus leurs parents les laisse les exprimer et les afficher, je trouve ça vraiment cool !

Un bon moyen de prendre soin de nos enfants, et de leurs rêves ! Et des nôtre aussi d’ailleurs. Tout en passant un bon moment ensemble et en développant leurs apprentissages. Que demander de plus ? 😉

Dites moi dans les commentaires si cette idée vous plait et si vous allez la mettre en place ! Si vous le faites, postez la photo sur la page Facebook pour nous montrer le résultat (ou la fabrication), ce serait chouette 🙂

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 43
  •  
  •