Alimentation BIO vs LOCALE – Défi #16

Un article qui s’intéresse à notre alimentation. Quand on en vient à vouloir à la fois préserver la planète et sa santé, arrive la question : est-ce qu’il faut mieux acheter bio ou local ??

Des éléments de réponse en vidéo, par rapport à là où j’en suis aujourd’hui. Sachant que je ne suis pas obsédée par ça non plus. On va dire que je m’en soucis 60% du temps. (Cool, j’ai une marge de progrès !! 😉 )

Vidéo un peu longue… mais je vous partage plusieurs exemples de ce que je fais, donc je vous la mets comme ça quand même. Vous me direz ce que vous en avez pensé. 😉

Le bio

Le bio (= alimentation biologique = alimentation issue de l’agriculture biologique) c’est super parce que :

  • On utilise beaucoup moins de pesticides ! (le taux autorisé dépend des labels, par exemple Demeter est beaucoup plus exigeant là-dessus que AB)
  • Et on cultive souvent autrement aussi, donc on prend soin des sols.
  • C’est à priori meilleur pour la santé (pour être sûr de ça, il faudrait vérifier les études ce que je n’ai pas le temps de faire pour cet article. Je ferais un article plus complet là-dessus prochainement)

Les points négatifs :

  • Pour avoir certains aliments bio, ils viennent parfois d’assez loin ! Donc le gros point négatif c’est la pollution lié au transport.

Le local

Ce que j’entends par local, c’est un aliment qui est produit dans un rayon de 20 à 50km autour de chez soi. Sachant que je considère forcément comme plus local un aliment produit dans ma région (Bretagne) que dans le sud de la France par exemple !

Les points positifs de ça :

  • c’est justement qu’on évite toute la pollution liée au transport.
  • On favorise aussi les producteurs locaux et la vie de notre région.

Le point négatif, c’est peut-être bien justement que ces produits ne sont pas bio. Donc peut-être pas au top pour notre santé, ni celle des sols (et donc de la Terre).

Bon, moi il me semble que la plupart des petits producteurs locaux (ceux qui vendent directement leur production, sans passer par un revendeur) sont assez sensibilisés à cette démarche de bio et s’y mettent naturellement. Mais c’est une question qui se pose quand même.

L’idéal étant bien sûr de pouvoir acheter bio ET local ! 😉

Ce que je fais pour l’instant

Et c’est là que je me suis rendue compte que j’avais beaucoup de chance, parce que ici, en Bretagne, nous avons énormément de producteurs qui s’installent en bio ! C’est une vraie chance.

Je trouve quasiment tous les produits frais principaux de mon alimentation au marché : les légumes, le fromage de chèvre et de brebis, les yaourts de brebis et de vache, la viande, la volaille, certains fruits (surtout des pommes).

Je complète ça avec les céréales, sucre, noix, légumineuses, l’huile d’olive, … à la Biocoop, et le tour est joué ! (C’est plus dur de trouver tout ça en local, on est d’accord !)

Il y a quand même certains produits que je préfère acheté local que bio : le miel, le lait, le beurre, la crème fraîche parfois, le café (non, le café n’est pas local 😛 mais le torréfacteur oui !)

En fait, pour moi ça dépend vraiment des produits. Je dirais que j’ai quand même tendance à acheter plutôt local d’abord. Mais comme je l’ai dit plus haut, ici on la la chance d’avoir des produits locaux qui sont aussi bio, donc je n’ai pas trop à me poser la question !

Dans tous les cas, je préfère grandement acheter des produits bruts, c’est à dire des produits non transformés. J’achète les légumes, la viande, les céréales et je les cuisine moi-même. Je n’achète quasiment jamais de pizza toute faite par exemple, ni autre chose. Je pense aussi, personnellement, que c’est mieux pour la planète, d’éviter tous ces processus de transformation. Mais là, ça s’appuie uniquement sur mon ressenti personnel 😉 . (Ca ne m’empêche pas d’en acheter de temps en temps quand même 😛 , mais c’est loin d’être la majorité de ce que j’achète.)

Pour conclure

Finalement, en préparant cette vidéo, me sont venues 2 choses :

  • En me renseignant un peu sur le sujet (du bio surtout) je me dis qu’il y a matière à approfondir le sujet 😉 . En particulier, j’ai lu des articles assez intéressants qui avancent que pour préserver au mieux sa santé, le plus important n’est pas de manger bio mais d’adopter un “mode de vie” bio ! (C’est à dire une alimentation plus équilibrée déjà.) Là, vu que je suis très occupée avec mon défi de faire 1 vidéo par jour, et que j’ai mes enfants à la maison je vous le rappelle (!), je n’ai pas le temps. Mais je note ça pour un des prochains articles du blog !
  • Je me rends compte que je fais attention à ça (bio, local), mais quand même pas tant que ça. Je pourrais en faire plus, sur certains produits sur lesquels je ne me pose franchement pas de question. Et même aller plus loin, sur les produits qui ne sont pas alimentaires ! Je commence à privilégier les entreprises françaises (ou européennes) pour certaines choses (cosmétiques surtout, un peu les vêtements, les jouets…) mais franchement, encore très peu.

Du coup, d’écrire pour ce blog et de faire ces vidéos à ce rythme (très) soutenu ça me fait vraiment réfléchir sur ce que je fais au quotidien. Je prends conscience que je me complaît un peu dans ce que je fais déjà, en me disant que je ne peux pas faire plus, que ça serait trop compliqué, que c’est déjà bien… Et je trouve que c’est un peu n’importe quoi finalement ! Je pense que je pourrais en faire plus, sans que ce soit vraiment plus compliqué.

Je vous laisse là-dessus et je vous reparle de tout ça à la fin de mon défi, pour faire un bilan et voir comment je compte continuer pour la suite 😉

Et vous ? Est-ce que vous préférez acheter bio ou local ? Est-ce que vous faites attention à ça au quotidien dans vos achats ?

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •