Les 5 excellentes raisons de bien se renseigner avant de se lancer dans son projet d’autoconstruction

Se renseigner avant de se lancer dans un projet d’autoconstruction est une étape indispensable ! Mais avant tout, qu’est-ce qu’on entend par là ?

Bien se renseigner ???

Ça signifie qu’il faut bien préparer son projet avant de se lancer en :

  • lisant des livres, des blogs, des témoignages,
  • regardant des vidéos,
  • rencontrant des gens,
  • participant à des chantiers,
  • etc…

Et prendre du temps pour le faire.

Pour l’exemple, nous avons commencé à nous renseigner sur l’habitat écologique et l’autoconstruction au moins 3 ans avant de nous lancer. Bon, il faut dire que c’est une idée que nous avons eu assez jeunes, donc on n’avait pas forcément les finances + Sarah était encore dans ses études, donc il fallait aussi décidé où s’installer, etc… Ce qui est bien dans ce cas-là c’est que nous avons eu le temps de bien potasser tout ce qui existait et de réfléchir à nos choix. (Qui ont régulièrement évolués au fil de nos recherches 😉 .)

Maintenant, vous n’avez pas forcément besoin d’y passer autant de temps. A notre avis il faut quand même bien y passer au moins 1 an si vous n’êtes pas déjà un peu familier de ce milieu. Cela ne sera que bénéfique pour votre projet et pour votre façon de le vivre 😀 .

 

Voyons donc dès maintenant les principales raisons qui rendent si importante cette phase de préparation 😉 !

 

1- Savoir si l’autoconstruction est vraiment faite pour vous ou pas

Ce point peut paraître évident mais nous allons en parler quand même 😉 .

Est-ce que je suis fait pour ce projet ou pas ?

En effet, au départ, on peut se faire des idées préconçues d’un tel projet. Exemples : “je suis bon en bricolage donc je vais gérer” ou inversement “je n’y connais rien en bricolage donc ce n’est pas pour moi”… Or si vous n’avez jamais construit de maison avant (et à moins que ce ne soit votre métier, c’est le cas !) vous ne pouvez pas savoir du tout comment vous réagirez quand vous y serez !

Du coup, si l’aventure vous attire, n’hésitez pas à lire des livres, à rencontrer des auto-constructeurs et/ou lire leurs témoignages, aller voir sur internet, etc… pour vous faire une idée plus précise des compétences requises pour un tel projet. Et voir si cela vous correspond ou non.

Un projet multi-compétences

Pour reprendre notre exemple ci-dessus : certainement que ça aide de s’y connaître déjà en bricolage, mais ce n’est quand même pas la seule compétence pour aboutir dans ce projet. A notre avis il faut aussi et surtout un bon état d’esprit, une bonne motivation, l’envie profonde, la capacité de se remettre en question et de savoir réagir face aux difficultés et imprévus qui vont survenir, de bonnes capacités d’organisation aussi…. Et est-ce que vous apprenez vite ou pas ?

Il faut savoir en faire des choses pour mener à bien un projet d’autoconstruction !

Bref, un projet d’autoconstruction demande beaucoup de compétences différentes. (Sans parler du temps, de l’énergie, de l’organisation, etc…) Et pour les connaître au mieux, rien ne vaut les lectures, les rencontres, les chantiers participatifs en amont.

Ainsi vous aurez une conscience plus accrue de comment ça se passe et vous serez plus à même de savoir si c’est vraiment fait pour vous ou pas !

Ça vous évitera de vous lancer si finalement c’est trop lourd à gérer pour vous. Ou, peut être à l’inverse, de vous dire que finalement, si, vous pourriez tout à fait le faire. (Même si vous n’y connaissez rien au départ en bricolage 🙂 )

 

2- Définir son projet !

Alors, bien sûr, c’est le point le plus important parce que ce sont toutes vos lectures, recherches, etc… qui vous surtout vous permettre de définir votre projet :

  • quels matériaux je vais utiliser pour ma maison ? (pour l’ossature, l’isolation…)
  • quel style de maison ? (traditionnelle, habitat léger, de plein pied…)
  • est-ce que je veux quelle soit bioclimatique ? passive ? autre ?….
  • comment je vais agencer l’intérieur ?
  • quelles sont les règles, normes en vigueur que je dois prendre en compte ?
  • comment on dépose un permis de construire ?
  • quel type de chauffage je vais choisir ?
  • ….

Toutes ces questions auxquelles il faut répondre avant de dessiner les plans de sa maison et enfin se lancer. Toutes ces questions auxquelles vous ne pourrez bien répondre que si vous prenez le temps de bien vous renseigner !

Nous par exemple nous avons opté pour une “petite” maison – environ 90m² au total – parce que nous avons rencontré plusieurs auto-constructeurs qui nous ont partagé qu’ils se sont rendus compte, après coup, qu’ils avaient fait une maison trop grande ! Et aussi parce que au dessus d’une superficie de 120m², il nous aurait fallu obligatoirement un architecte pour déposer le permis de construire (à notre époque. Attention la loi a peut-être changée depuis). 2 bonnes raisons qui nous ont fait opter pour la taille actuelle de notre maison, 2 raisons que nous avons apprises en nous renseignant !

Donc prenez le temps de voir tout ce qui se fait, tout ce qui existe, ce qu’on peut faire avec tel matériaux, comment ça se met en oeuvre concrètement, etc… Plus vous connaîtrez toutes les possibilités qui existent, plus vous serez à même de faire le choix le plus adapté à vos attentes, besoins et envies !

 

3- Tirer des enseignements des projets des autres

Comme nous l’avons vu dans l’exemple du point précédent, nous renseigner sur les projets des autres et leurs “erreurs” va nous permettre de faire des choix en conséquences.

Que ce soit au niveau des choix de construction (comme la taille de la maison 😉 ) ou bien au niveau de la gestion du chantier. Comme nous l’avions déjà expliqué dans cet article, c’est en rencontrant des auto-constructeurs dont le couple a lâché en cours de route (= séparation) que nous avions décidé que notre couple passerait avant tout, même si cela voulait dire que la construction allait avancer moins vite !

Et ce ne sont que 2 exemples parmi d’autres ! 😉

D’autres personnes sont déjà passées par tout ce que vous aller traverser, elles se sont posées les mêmes questions que vous, on fait des erreurs ou des choses qui leur ont fait gagner du temps… Profitez de leur expérience ! Construire une maison c’est déjà bien assez complexe, pas la peine de le gérer tout seul dans son coin. Utilisez l’expérience des autres pour en tirer les enseignements nécessaires pour vous. 😀

 

4- Préparer son chantier

C’est dans cette phase aussi, une fois que vous avez défini quelle maison vous vouliez, que vous allez organiser votre chantier :

  • planifier les différentes tâches, dans quel ordre vous allez faire quoi, par quoi commencer ??
  • comment vous allez organiser votre vie pendant cette construction (surtout si vous avez une vie de famille en plus)
  • achat ou location des outils nécessaires (ça nous y reviendrons dans un autre article. Abonnez-vous si cela vous intéresse 😉 )
  •  les démarches pour avoir de l’électricité sur le chantier
  • le dépôt du permis de construire aussi si ce n’est pas encore fait
  • où acheter les matériaux de construction (pour ça n’hésitez pas à demander aux auto-constructeurs locaux, vous allez gagner du temps !)

et toutes les autres questions auxquelles on ne pense pas là tout de suite et auxquelles vous allez devoir répondre avant de commencer.

Et pour le faire il faut se renseigner !! Grâce à ça vous allez pouvoir planifier au mieux toutes les tâches que vous allez avoir à faire et préparer superbement votre chantier. 🙂

 

5- Se constituer une base de ressources pour aborder sereinement sa construction (et se faciliter la vie sur le chantier)

Cette phase de renseignement va aussi vous permettre d’être plus serein par la suite, quand les travaux auront commencés.

En effet cela va vous aider à :

♦ Savoir où trouver les informations nécessaires en cas de difficulté sur votre chantier

Comme vous aurez acquit pleins de connaissances sur la construction en lisant des livres, des blogs, rencontrant des gens, etc… vous serez plus à même de savoir comment réagir le jour où vous allez rencontrer une difficulté sur votre chantier. Vous pourrez alors :

  • modifier ce que vous aviez prévu initialement en remplaçant par une autre technique que vous connaissez (parce que vous vous êtes bien renseignés 😉 )
  • savoir où trouver l’information nécessaire à la résolution de ce problème – ou à qui la demander
  • être capable de prendre du recul sur la situation et réfléchir

♦ Se constituer un carnet d’adresse

Vous allez aussi rencontrer des personnes susceptibles de vous aider :

  • pendant cette phase de préparation, à faire vos choix techniques
  • mais aussi après, quand vous serez sur votre chantier !

Nous vous assurons que vous serez bien plus serein si vous avez à votre disposition une liste de personnes (que ce soit en direct ou en ligne) qui sont disponibles pour répondre à vos interrogations, auxquelles vous pouvez vous adressez en cas de soucis.

Et il y a pleins d’autres choses que ces personnes pourront vous apporter, qui vous facilitera grandement la vie sur votre chantier. Sans en abuser bien sûr, mais c’est toujours rassurant de savoir que l’on pourra compter sur quelqu’un en cas de besoin. 🙂

 

Autres raisons 

  • acquérir l’état d’esprit nécessaire à ce type de projet
  • développer déjà une première expérience
  • se préparer psychologiquement et physiquement (si besoin)
  • être rassuré sur ses compétences et capacités
  • connaître ce milieu
  • se faire connaître de ce milieu
  • se créer des opportunités

Eh oui, vous renseigner vous apportera beaucoup d’autres choses que les principales abordées ici.

Alors c’est parti, qu’attendez-vous ?! 😉

 

Dites nous dans les commentaires si cet article vous a plu,si vous avez des questions et/ou quel autre sujet vous aimeriez nous voir aborder sur ce blog. 🙂

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •