Comment faire pour “supporter” ses enfants toute la journée quand on fait de l’IEF ? – Défi #28

Pistes de réponse dans la vidéo (c’est mon témoignage personnel, ce que moi je fais).

En résumé – les principaux points abordés :

1. Comment je m’organise dans les apprentissages ?

Oui, je sais, j’en ai déjà parlé dans une vidéo précédente (à bien y réfléchir c’était un peu con d’en reparler ici, mais bon… vous aurez peut-être des trucs en complément comme ça 😛 )

Vous pouvez retrouver l’article (et la vidéo) plus détaillée en cliquant ici.

Ce que je dis dans cette vidéo :

  • pour l’instant je fais du unschooling (apprentissages informels)
  • je n’ai pas peur de leur faire “l’école” moi-même, j’ai confiance dans mes capacités à les accompagner
  • j’envisage peut-être de faire des cours par correspondance si je ne me sens pas à l’aise pour les guider autrement
  • je ne suis pas fermée à les mettre à l’école à l’avenir, s’ils me le demandent

Point important à retenir :

Les choix ne sont pas figés, et ce qui est bon (pour moi et pour mes enfants) à un instant T, ne le sera peut-être plus forcément à T+2.

Nous sommes libres de changer de méthode, de mode d’apprentissages, de les mettre à l’école ou non. Nos choix de maintenant ne nous engagent pas pour toute la vie/pour toute la scolarité de nos enfants.

Donc pas de stress !

2. Comment je fais pour la sociabilisation ?

Je me suis inscrite sur plusieurs sites différents pour rencontrer d’autres familles en IEF depuis que mon fils à 3 ans. Pour moi le plus efficace c’est les groupes Facebook.

Après, ces rencontres vont dépendre de beaucoup de facteurs :

  • l’envie des enfants (pour le mien, pas beaucoup d’envie donc jusque là on n’a fait que très peu de rencontres)
  • l’envie des parents : ça fait du bien de rencontrer et discuter avec d’autres parents/adultes dans cette démarche !

Il y a aussi pleins d’autres manières de rencontrer des gens (parce que la sociabilisation ne concerne pas que les relations entre enfants !) :

  • aller faire des courses au marché (par exemple 😉 )
  • les enfants scolarisés aussi ! Par exemple tous les enfants qui habitent près de chez vous que vous pouvez voir régulièrement : pour nous les enfants des voisins, les cousins/cousines (oui, ils habitent assez près aussi)

Et, bien sûr, il faut être attentif à vos enfants : est-ce qu’ils sont à l’aise en grands groupes, à rencontrer pleins de monde différent, ou juste 2 ou 3 copains, qu’ils voient régulièrement ça leur suffit ??

Et, comme pour le point précédent, rien n’est figé ! Ce n’est pas parce que votre enfant est assez timide pour l’instant et reste collé à vous que ça ne va pas changer plus tard. C’est ce qui s’est passé avec moi, et je suis donc bien contente de ne pas avoir cédée à la “pression extérieure” qui me disait de le mettre à l’école pour le stimuler !! (Vous pouvez retrouver cette histoire en détail ici si ça vous intéresse.)

Donc, sur ce point là, je vous dirais de faire au mieux en fonction de vos besoins et des besoins de vos enfants ! Et après, trouvez/créez les rencontres qui vous conviennent (à vous, vos enfants, votre mode de vie).

3. Comment je fais pour supporter mes enfants toute la journée ?

Moi, j’ai la chance d’avoir mes beaux-parents, parents et frères-sœurs près de chez moi qui peuvent prendre régulièrement les enfants (quand ils veulent ou quand j’ai besoin). Donc ça déjà c’est pas mal.

Maintenant ils sont quand même en grande majorité avec moi, je suis toute la journée à la maison avec eux et je fais quasiment tout avec eux. Donc, comment je fais pour vivre ça bien ? Les points principaux :

  • Je laisse mes enfants jouer tous seuls au moins la moitié de la journée
  • Je demande à Olivier de les garder de temps en temps (quand j’ai besoin) – soit une journée, soit un soir, etc…
  • Je fais des activités à l’extérieur !! (du chant pour moi – en cours individuel et en chœur) – Ça c’est vraiment super, je vous conseille : avoir une activité pour moi, où en pour plus je suis toute seule, sans mari et enfants, le pied ! 😉
  • Je fais des sorties avec les enfants (ex. piscine, parc, balade en foret, …), ça nous change de cadre et c’est chouette.
  • Et bien sûr, rencontrer d’autres familles aussi, les enfants jouent entre eux et vous pouvez discuter avec d’autres parents. 😉

Et voilà !

Qu’est-ce que vous faites vous pour “supporter” vos enfants toute la journée ? Dites le nous dans les commentaires !

Et si vous avez d’autres questions concernant l’IEF, posez les moi dans les commentaires aussi, je pourrais y répondre (par rapport à mon expérience) dans une prochaine vidéo ou un prochain article !

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •